Interventions au conseil communal législature 2016-2021

Interpellations déposée par le Parti Socialiste Aiglon au Conseil communal du 30.11.2017

 

Interpellation

Coût global pour la Municipalité du traitement des courriers envoyés à la Préfecture et des recours juridiques sur les décisions validées par le Conseil Communal.

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Municipaux, chers collègues.

Depuis quelques temps nous constatons que, dans les communiqués des décisions d’intérêt général prises par la Municipalité, vous prenez acte des différents courriers envoyés à la préfecture ainsi que des recours juridiques sur des décisions validées par le Conseil Communal.  En voici quelques exemples :

Septembre 2017

La municipalité a pris note d’un courrier adressé encore une fois à la Préfecture par quatre conseillers communaux aiglons ayant formulé des remarques sur la marche des affaires de la commune.

Juillet  2017

La municipalité à été informée par le service juridique du Canton que MM. Marcel-Jacques Bacca et Patrice Badan ont déposé un recours contre la décision du conseil communal du 23 juin 2017 et son adoption du préavis 2017-04 relatif aux comptes de l’exercice 2016. Un avocat a été mandaté pour défendre le Conseil communal et la Municipalité.

La municipalité à pris acte de l’arrêt du Tribunal fédéral du 18 juillet stipulant que le recours de M. Marcel-Jacques Bacca, relatif à la ruelle de Jérusalem, rue Colomb et Sous-le-bourg, était irrecevable.

Et bien d’autres que je ne citerai pas ici…

 

Nous vous posons donc la question suivante :

Quel est le coût de toutes ces actions (citées ici et non), en nous souvenant qu’il s’agit d’argent public, issu de nos impôts.

  • Quels sont les montants des honoraires de consultation, d’assistance, de conseil, de rédaction d’actes juridiques ?
  • Combien de temps passent en moyenne les employés communaux, tous services confondus, sur ces dossiers ?
  • Combien de temps passez-vous vous-mêmes en moyenne, Mesdames et Messieurs les Municipaux, à travailler sur ces dossiers ?

 

Nous remercions la Municipalité de bien vouloir nous répondre par écrit.

Pour le Parti socialiste Aiglon Mariano Claudio

 

Augmentation inquiétante des incivilités et du vandalisme à Aigle

 

Madame la Présidente, Mesdames Messieurs lés Municipaux Mesdames Messieurs les Conseillers

Voici quelques exemples d’incivilité et de vandalisme qui ont eu lieu ces dernières semaines à Aigle :

  • Dégradation et incivilité au Parc St. Pierre
  • Dégradation et incivilité au Parc de la Planchette (porte de la cabane de la Place des couleurs défoncée)
  • Vitres du collège du Petit Pois et salle gym cassées à coup de cailloux
  • Incendie poubelle devant le terrain de sport de la Planchette
  • Agressions verbales et chien molosse en liberté Place de la gare et entre cff côté cinéma
  • Incivilité et introduction dans chapiteau d’Aigle s’éclate
  • Rodéo nocturne route d’Evian en direction de la déchetterie
  • Rodéo nocturne pont d’Yvorne vers autoroute

 

La nature de ces actes de vandalisme est devenue banale. On s’attaque aux écoles aux parcs publics, donc aux institutions de la Commune. Choses qui, il y a encore quelques années étaient inimaginables. Un risque élevé d’escalade de dégradations et d’incivilités est possible sans une prise de la position rapide.

Suite à ces constatations, certaines questions doivent être posées:

  • Ces actes sont commis par une bande organisée ou par des groupuscules séparés ?
  • Les autres communes du district sont-elles aussi touchées par cette montée ?
  • Quelles sont les mesures préventives et répressives qui peuvent être mises en place pour lutter contre ces actes ?
  • Ne faudrait-il pas mettre en place une synergie entre l’EPOC, les animateurs jeunesse, les écoles et les autres institutions concernées par la problématique ?
  • Quels moyens la Municipalité peut-elle mettre en œuvre pour soutenir les parents dans l’éducation de leurs enfants à ce sujet?
  • Ne pourrait-on pas accorder un espace dans le Journal Aigle Info, pour la sensibilisation de la population concernant le respect des autres et les devoirs et obligations de chacun ?

Nous remercions la Municipalité de bien vouloir répondre à nos questions par écrit.

 

Pour le Parti socialiste Aiglon Joël Launaz

 

INTERPELLATION

 

Aides financières pour des projets de promotion de l’égalité dans la vie professionnelle

 

Madame la présidente Mesdames, Messieurs lés municipaux, Mesdames, Messieurs les Conseillers communaux

 

Dans son programme de législature 2016-2021, la Municipalité ne met pas en évidence l’objectif important et actuel que représente la conciliation vie professionnelle vie privée. Or, une réflexion à ce sujet nous paraît importante.

En effet, elle permettrait de promouvoir l’égalité hommes-femme au sein même de l’administration communale. C’est pourquoi le Parti Socialiste Aiglon interpelle la municipalité. Le budget annuel du programme 2017-2020 du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) est doté de plusieurs millions destinés, entre autres, à financer des projets de promotion de l’égalité dans la vie professionnelle. Dès lors nous pensons que la Ville d’Aigle doit saisir cette opportunité pour son administration.

D’une part, le soutien de la Confédération vise à encourager le développement de prestations d’égalité concrètes et durables entre femmes et hommes au sein de leur entreprise, en particulier en matière de salaires et de conciliation entre travail et famille. D’autre part, il concerne les projets qui visent à assurer une représentation égale entre femmes et hommes dans des professions et des branches dans lesquelles l’un des deux sexes est clairement sous-représenté.

Il est possible de déposer des requêtes deux fois par année, les délais étant fixés au 31 janvier et au 31 août. Dès lors le PS Aigle demande à la Municipalité d’entreprendre toutes les mesures nécessaires afin de pouvoir bénéficier de cette aide.

Nous vous remercions pour votre attention à cette interpellation et vous demandons de nous répondre par écrit.

 

Au nom du Parti Socialiste Aiglon Marie-Dominique Genoud-Champeaux

 

Conseil communal du 16.12.2016

Question à la Municipalité

 

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les Municipaux, chers collègues,
Au nom du parti socialiste Aiglon, en analysant le projet de budget 2017 et le rapport de la COFIN y étant relatif, nous avons constaté que notre Commune, entant qu’employeur, n’a pas jugé utile d’assurer tous ses salariés avec une APG Maladie.
Nous référant à un précédent cas de longue maladie d’un de ses employés, nous posons donc la question :
Notre Municipalité n’a-t-elle pas l’impression de prendre un risque sur le dos de nos citoyens, du fait d’engager de l’argent publique dans le cas d’une maladie de longue durée? Peut-on dire que c’est une économie mal placée?
Merci d’avance pour les éclaircissements et l’explication de la position de notre Municipalité.
Pour le PSA

 

 

Interpellation :pour des emplois aiglons

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les Municipaux, chères collègues,
Au nom du parti socialiste Aiglon, je saisis l’occasion d’un des préavis traité lors de ce conseil pour attirer votre attention sur un point… Ce point concerne la vente ou la mise à disposition de parcelles supplémentaires à de grandes entreprises de notre commune.
En effet nous souhaitons inviter la thématique de l’emploi de nos citoyens aux discussions.
Vous n’êtes pas sans savoir que le taux de chômage de notre district d’Aigle avec ses 4.7%, d’après les derniers chiffres publiés du SECO à août 2016, se classe à la deuxième position des districts les plus touchés de notre canton.
On nous met en avant le fait que nos grandes entreprises sont très actives dans notre commune et génère des emplois directs et indirects. Nous l’entendons bien et nous nous en félicitons.
Au regard de cette situation et de ces chiffres, nous saisissons l’opportunité pour poser les questions suivantes :
Que fait ou que pourrait faire notre Municipalité pour favoriser l’embauche des travailleurs domiciliés dans notre district dans les grandes entreprises?
Ne devrait-elle pas saisir l’occasion d’inclure le futur des emplois de nos résidents dans les discussions?
Il nous paraitrait opportun que notre commune mette la thématique de l’emploi dans la balance des négociations. Nous entendons bien l’importance de la production de ces entreprises ainsi que la renommée pour notre région, mais nos citoyens ne vivent pas de notre renommée, ils vivent de francs et de centimes issus du travail !
Alors nous posons la question : pourrions-nous favoriser l’embauche de nos citoyens lors de la création de places de travail comme annoncé dans un des rapports traité lors de ce CC?
Nous suggérons que notre Municipalité, lors de négociations avec ces grandes entreprises, définisse un pourcentage de ses salariés qui seraient résidents dans notre district ou seraient prêt à le devenir. Nous suggérons également qu’à compétences égales les entreprises de plus de 50 salariés s’engagent sur l’honneur à favoriser nos résidents notamment ceux sans emploi.
Nous souhaiterions demander à notre Municipalité une réponse écrite décrivant ce qu’elle entreprend, ou va entreprendre en matière de création, de consolidation d’emploi de nos résidents et, si elle a prévu de sortir de leurs conditions les sans-emploi Aiglons. Nous désirons que notre Municipalité fasse des propositions concrètes allant dans le sens de l’emploi de nos citoyens.
De cette façon nous espérons initier un débat sur le futur des demandeurs d’emploi afin que tous ensemble nous fassions des propositions pour amener des solutions concrètes.
Pour le PSA